Vide

Total : 0,00 €
Fabrice Hadjadj Jeanne et les posthumains théâtre gender. Réussir sa mort. La profondeur des sexes. Le Figaro

JEANNE ET LES POSTHUMAINS OU LE SEXE DES ANGES

144 p, broché, 14,5 x 19 cm. Co-édition avec la Compagnie de Bas en haut.
Collection:
Proses
17,00 €

L’an 87 de la DéMo (ou Démocratie Mondiale). Les démo-citoyens se sentent enfin parvenus à la société, sinon la meilleure, en tout cas la moins pire. Grâce à la Playbox IV, au Compost Universel, au Laveur de Mémoire Bêta+… nous sommes parvenus à un monde pacifié. Partout l’on chante la « Dignité et la Liberté de la Personne », et c’est pourquoi les enfants ne sont plus générés selon l’obscur truchement des sexes ni élevés au sein d’étroites familles incompétentes, mais conçus sans défaut, dans des utérus artificiels, avec la collaboration de firmes qui leur assurent libéralement la subsistance, des études, une situation et surtout un grand nombre de divertissements. Cette « Grande Paix », toutefois – qui aurait pu le prévoir ? – est soudain troublée par une jeune fille : Joan 304, caissière chez Ark-Market. Un ange lui parle, la pousse, la guide en une étrange mission. Il lui demande de se préserver de la contraception universelle puis de coucher – sans réticence – avec Valentin 608, garçon qui travaille avec elle à l’hypermarché. Et la voici enceinte. Enceinte de manière sauvage, incontrôlée, déformante, comme on ne l’est plus depuis près d’un siècle. Ce livre raconte l’histoire de son procès… Bienvenue au paradis des posthumains !